Entre les choux les palmes

 

L’advenue de ce texte eut ceci de particulier d’être composé, sous la forme de l’échange, selon l’écriture en cours d’un ami écrivain :

nous nous envoyions telles lignes telle page, et chaque fois nous recevions ceci à considérer au plus près, à prendre à bras-le-corps, à façonner de nouveau – à notre propre façon 

sensibilités distinctes   –   déploiements parallèles

 

façon d’avancer

au plus près de l’Autre & de soi-même.

 

Cet ami se nomme François Richard ; je ne présente ici que les textes que m’a permis de produire cette collaboration, ainsi que qques exemples de variations ; l’ensemble de nos travaux a pris la forme d’un ouvrage nommé Le Biface, où se trouvent singulièrement agencés nos travaux respectifs.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *