Jeunesse & se nourrir – 2

 

 

Premières nourritures

 

 

 

 

Enfoncés largement,

différencions des exemplaires d’une brillance rare,

sont hydratées dans lesquelles

toutes les fonctions sont fragiles

 

au pieds des arbres, coiffés en forme de bonnet.

 

 

 

 

 

 

Pour partager exactement, se heurte maintenant,

à quoi garder

pour tous types d’abandons.

 

 

 

 

 

 

Au dehors des maisons, éléphant à forme bombée aspirait aux contingents ;

ce que nous appelons contingents, jarres, ponts – je modifie l’alimentation.

 

 

 

 

 

 

Souriez, la profusion des fiches autorise ;

convertis en terrasses, en un cercle immense,

pour l’homme, pour l’habitant

– les troupeaux deviennent pâturage.

 

 

 

 

 

 

Entre les propriétés, partage de l’année,

premières masses dans toutes les régions ;

trois insectes modifient l’alimentation,

rue des palmiers occupation sur le flanc,

utilisation des veaux, ouverture aux écoliers.

 

 

 

 

 

 

Vente de la plaine,

les particuliers nous demandent de réduire

à une surface uniforme de 40 hectares,

le gras des fesses.

 

 

 

 

 

 

Sortez vaï, quelques millions de jus sucrés.

 

 

 

 

 

 

Avec un mélange naïf de défaite du peloton, vaï bataillon passe le canal,

redresse l’éveil, tord le profit que je venais d’en faire ;

belle nuit sur la rive,

par enrôlement ferme,

poursuivi de sentiments amicaux ;

chaque matin, un éveil qui ne fléchit pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

Escadrille de chameaux et d’ânes

desservis par le tramway

 

tôt tendance à diminuer avec l’exercice,

abrité sous votre charmant pliant

les papillons vous feriez rire tout le monde

 

en raison d’être en altitude

on adopte le nom caractéristique de longue plaine rapprochée,

qui dit mieux sur un plan tout différent

batellerie la voie d’accès

 

l’animal prenant conscience du fort risque d’écroulement

et de ses atterrissements possibles dit

je ne me plains pas de ces premières difficultés

rouge entier, un point d’appui.

 

 

 

 

 

 

 

Résolue l’importance des occupations,

les plaines abondantes

les quartiers en pentes rapides invitent

à accroître les ressources du département,

 

le dernier avis aux demandeurs est d’aujourd’hui,

nous y allons.

 

 

 

 

 

 

 

80 personnes travaillent à côté de la route,

nous travaillons par groupes de 80

on sait faire des choses

extrêmement compliquées,

des dislocations sans éboulement,

des sorties de bassins

vers le centre aérien épatant la végétation séparée favorise un écoulement.

 

 

 

 

 

 

 

Un coup d’œil sur la courbe de l’espèce ovine donne à embrasser la situation

le mouton est abandonné à lui-même

et son langage demeure pour moi un paoupa

 

mes genoux m’apparaissent

d’un aspect encore nouveau

couvertes d’olivettes

semblance d’animalito.

 

 

 

 

 

 

 

Avis en ce qui concerne le pouvoir d’assimiler

et nous savons s’il y a des produits différents

 

elles n’ont pas éliminé financièrement

les grandes exploitations

les rapports que l’on peut avoir avec d’autres

 

– voyons naïve voisine tituée par le chadouf

une geste de vandalisme fantastique.

 

 

 

 

 

 

 

Supputez l’appel de main-d’œuvre,

l’offre de postes nouveaux la contagion de l’exemple,

l’attention accaparée par les vignes, détournée des bassins

sans le geste d’arracher le capuchon et des défis anormaux,

menacés sur les conditions timatima

– ce sur quoi on a voulu attirer le pullulement des conditions mesurées

 

qu’on songe aux arachides, aux rieuses

farci de dissipation

droit jusqu’aux rives

prends une école pour des bananes.

 

 

 

 

 

 

 

Vaï vaï leu leu qu’on a comparé

aux chenilles processionnaires

dans le mesure du territoire de la commune,

aux animaux les plus vifs,

encore que leur refuge, soupesé, empoigné

ce qui s’est conservé là, édifié de côté

suffit à asseoir

quelques boutiques de comestibles.

 

 

 

 

 

 

 

(Eblouissement – salade)

 

Avoir dû probablement se trouver incapable,

averti du risque de travers pulmonaires

une délégation entre, un peu éblouie

 

droit qu’ils suspectent important,

se déclarent prêts à composer des micro-bâtiments, pas plus d’un hectare

pour une superficie totale de deux cents hectares groupés de salades foisonnantes.

 

 

 

 

 

 

 

Ici sachons prendre le pain par la bouche

 

tranquillement discutons par petits groupes.

 

 

 

 

 

_ _

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *